Archive for the ‘Kananga’ Category

Rapport final du projet avec Handicap International

Sunday, April 1st, 2018

Formation d’un groupe de bénéficiaires

Chers lecteurs, veuillez trouver ci-joint le rapport final concernant le Programme d’insertion socio-économique des personnes en situation de Handicap.

Ce programme a démarré le 1er août 2015 avait pour mandat d’aider environ 225 personnes en situation de handicap dans la région de Kananga. À la mi-2016, 175 bénéficiaires ont joint le programme. Les activités du projet ont pris fin le 31 août 2017.

En plus de l’offre d’une formation, pour le développement d’activités génératrices de revenus notamment, certains ont bénéficié de micro-prêts (en 100 et 150$, pour des périodes de 20 semaines) et tous ont été individuellement suivis pour améliorer leur intégration et le développement de leur activités (agriculture, vente aux marchés, boutiques dans leur maison, etc.).

Malgré la fin du projet, Diku Dilenga a continué de supporter la communauté et a notamment formé et soutenu 61 personnes

Merci pour votre soutien,
Le révérend Tambwe Musangelu.

Rapport final projet insertion socio-économique à Kananga – Jan 2018

Les projets de construction d’écoles

Tuesday, September 10th, 2013

Voici quelques faits ayant trait à l’éducation :

  • Environ 400 millions d’enfants dans les pays en voie de développement n’ont aucune chance d’aller à l’école et de terminer l’éducation de base (école primaire), ceci à cause de la pauvreté des parents et de l’insuffisance d’infrastructures scolaires. Les filles ne peuvent être éduquées à cause de la distance entre leurs villages et les écoles environnantes ;
  • En République démocratique du Congo, environ 3 millions d’enfants parmi les filles à l’âge de scolarisation étaient attendus dans les écoles du pays (année scolaire 2012-2013). L’évaluation faite au séminaire national (comité des évaluateurs de l’Education Nationale) de Mbandaka (Province de l’Equateur) montre que seulement 700.000 enfants ont été à l’école pour l’année scolaire qui s’achève, soit un manque de 2.3 millions d’enfants (restés à la maison pour les deux – trois raisons majeures) ;
  • Les ouvrages de l’Ecole Primaire Musasa sont une des solutions, moindre soit-elle, à ce problème de manque d’infrastructures scolaires dans la province du Kasai Occidental et Oriental, surtout en faveur des enfants de ce milieu rural. Les filles ont été inscrites en grand nombre dans cette école pour l’année scolaire qui commence (2013-2014).

Tous les partenaires: grands, moyens et petits doivent en être fiers. Pour ceux qui pensent avoir contribué avec 100 dollars, un adage dit : ce sont les petites sources qui remplissent les océans. Grâce aux petits dons, de grands bâtiments ont été réalisés dans un pays en situation post-conflit.

Le Gouverneur de la Province du Kasai Occidental, Alex KANDE MUPOMPA, qui nous a reçu en date du 13 août 2013 (Diku Dilenga Congo et partenaires à Kananga) a promis de présider personnellement l’inauguration de trois ouvrages au village Bena Lala (65 Km de la Ville de Kananga), le 7 septembre 2013, sauf une occupation politique
de dernière minute. (équivalent du Premier Ministre de l’Ontario ou de Québec).

Ce jour sera maximisé pour organiser la collecte des fonds en faveur du projet de construction d’un Hôpital Secondaire de Référence dans la Zone de Santé de Tshikula. L’organisation matérielle de l’événement exige quelques moyens financiers. Nous pouvons compter sur les contributions volontaires de nos amies au Canada. Nous y avons déjà mis notre part.

Avec toutes nos amitiés,
Rév. Tambwe Musangelu

Demande d’aide pour le soutien des activités de réfection des routes

Friday, April 5th, 2013

Lorsque la pauvreté se loge dans les régions rurales, Diku Dilenga apporte son aide en organisant notamment des coopératives agricoles qui aident la population à avoir une alimentation plus prévisible et qui offrent une source de revenus quand les surplus peuvent être vendus sur les marchés des villes et villages aux alentours.

Mais quand les voies de communications sont dans un état impraticables, cela limite les possibilités d’échange. En République démocratique du Congo, environ 60% de la population réside dans les zones rurales.

Diku Dilenga a besoin de partenaires pouvant aider au financement de projets de réfection routière, par des dons ou des prêts. La méthode privilégiée est la méthode HIMO (Haute intensité de la main d’œuvre). Voici quelques avantages tels que rapportés sur un document de blogcooperation.be :

L’approche HIMO proposée est adaptée à la situation des routes de desserte agricole du point de vue des normes techniques et du volume de trafic attendu. Ses avantages sont nombreux :

  • Elle permet de responsabiliser la population riveraine de la route par leur implication directe dans la réhabilitation et l’entretien;
  • Elle favorise et encourage l’adhésion des populations à la recherche des solutions aux problèmes qui les concernent (approche participative);
  • Elle permet de créer un processus endogène de maintenance grâce aux ressources humaines locales qui seront utilisées et aux matériels de travail qui sont trouvables dans le milieu;
  • Elle permet, par ricochet, de réaliser une économie substantielle des devises nécessaires pour le pays et de créer des emplois lors de l’exécution de différents chantiers dans l’aire du projet;vElle augmente les chances d’une pérennisation des actions au niveau des bénéficiaires après
    la période de financement du projet;
  • Elle permet de toucher un grand nombre de bénéficiaires.

Pouvons-nous le faire avec votre contribution, moindre soit-elle ? Veuillez écrire à « info @ diku-dilenga.org » pour que nous prenions contact avec vous directement.

.

.

.

.

.

.

.

Réfection du marché Salongo de Kananga

Thursday, October 11th, 2012

Kananga, au Kasaï Occidental, dispose de plusieurs marchés publiques. C’est sur le second marché au nom de Salongo que les photographies suivantes ont été prises. Le projet en question vise à réhabiliter deux pavillons et à en construire quatre autres. Les récipiendaires des micro-prêts de Diku Dilenga, souvent des femmes, sont des habitués de ce marché. Ce marché modernisé leur
offrira la possibilité de vendre pendant plusieurs heures, d’améliorer ainsi leurs revenus et leurs conditions de vie (réponse directe aux Objectifs du Millénaire pour le Développement).

La poplation de Kananga manifeste beaucoup d’attente pour ce marché mais tout le monde n’aura pas de l’espace. C’est pourquoi, Diku Dilenga toque aux portes de ceux qui peuvent assister financièrement pour ajouter d’autres pavillons, placer l’éclairage solaire et bétonner la cours pour éviter la boue pendant la période de pluie.

Si vous êtes intéressé au projet ou pouvez nous réferrer quelqu’un qui le serait, je vous serai gré de bien vouloir prendre contact avec moi à l’adresse : reverend.tambwe@diku-dilenga.org.
Sincèrement merci.

La situation du marché de Salongo

La situation du marché de Salongo

Un nouveau bâtiment avec étales et bancs

Un nouveau bâtiment avec étales et bancs

Un ancien bâtiment en réfection

Un ancien bâtiment en réfection

Un ancien bâtiment remis en état


Sur ce projet, Diku Dilenga a agit en tant qu’Agence Locale d’Exécution (ALE) qui reçoit des fonds du donateur, sélectionne une entreprise qui doit exécuter le projet après avoir répondu à un appel d’offre public en bonne et due forme. L’ALE signe le contrat avec l’entreprise moins disante mais efficace et lui attribue le marché et les ressources. Nos deux ingénieurs en construction suivent les exécutions techniques, et le Bureau des projets au sein de Diku Dilenga accompagne les aspects administratifs, sociaux, économiques, environnementaux et écologiques.

Diku Dilenga compte plusieurs membres dans ce marché dont les activités sont renforcées par notre programme de Microcrédit. Une de nos membres, madame Bindingisha, est présidente de la coopérative des vendeuses et vendeurs des poules etpoulets. Grâce à Diku Dilenga, les membres ont amélioré leurs revenus et leurs conditions de vie.

L’entreprise GECRAI de Kananga a été retenue par Diku Dilenga (ALE). Ce projet qui fait la visibilité de la ville ne pouvait être confié pour supervision et suivi qu’à une ONG qui a une forte et bonne expérience. Ce marché est situé sur l’avenue principale qui vient de l’aéroport vers le centre ville. Les matériaux traditonnels ont été utilisés notamment les tôles, le ciment, les clous, le bois et la brique cuite/bloc-en-ciment. En conclusion, Diku Dilega est totalement impliquée pour les raisons suivantes :

  • sa capacité de suivi/supervision/évaluation des projets communautaires,
  • sa rigueur et sa transparence,
  • ses capacités techniques et l’expérience dans le domaine des projets de construction et de réhabilitation,
  • son offre de formation pour le renforcement des capacités.

Rev. Tambwe Musangelu

Progression de la construction à Demba au Kasaï Occidental

Wednesday, September 5th, 2012

La construction de l’école Bubanji, à Demba au Kasaï Occidental, a beaucoup progressé. C’en est à l’étape de finition de la structure.

Le grand bâtiment avant la pose de la charpente

Pose de la charpente

Pose des tôles sur la charpente



1er octobre 2012, il sera procédé à la remise des ouvrages à la communauté bénéficiaire. Diku Dilenga et Makiga porteront alors leurs efforts vers l’école primaire Tshijiba de Matamba (à 25 km de la ville de Kananga) dans le Territoire de Kazumba et l’école primaire Musasa du village Ntambue Tshitanku à Bena Lala, Territore de Dibaya.

Cela va trancher radicalement avec les classes en pailles dans lesquelles les enfants étudiaient jusqu’à présent.

Extérieur d’une ancienne classe de paille

Intérieur d’une ancienne classe de paille



Les contraintes pour mener à bien ce projet de construction ont été multiples et ont nécessité souvent la recherche de solutions locales. Par exemple, l’approvisionnement en eau a été problématique : il en fallait pour la fabrication des briques, du mortier et des enduits. Pour multiplier les sources, des points de rétention d’eau ont été fabriqués avec des bâches !

Point de rétention d’eau improvisé

Arrosage des briques avant leur utilisation

Arrosage des murs avant la pose de l’enduit



Em même temps que des classes ont été construites, de nouveaux bâtiments administratifs ont été élevés.

Premier bâtiment administratif en construction

Premier bâtiment administratif avec la toiture pratiquement achevée

Premier bâtiment administratif avec les fondations pour un second



Ce projet de Diku Dlienga réalisé en collaboration avec Makiga RDC s’incrit dans la volonté d’atteindre l’un des Objectifs de développement du millénaie (ODM), à savoir l’éducation de base pour tous.

Grâce à l’implication de Diku Dlienga à Demba, à quelques 65 km de la ville de Kananga, les bénéficiaires de l’Institut Bubanji vont pouvoir opérer dans des bâtiments modernes. Cela va considérablement améliorer la vie de 850 élèves ainsi que celle des personnels enseignants et administratifs. Par delà, c’est aussi toute la population de Demba et des environs qui sera impactée.

Au nom de Diku Dilenga et de Makiga, nous tenons à remercier tous les contributeurs au projet Bubanji. Malgré les difficuktés en tout genre, c’est un grand honneur de participer à cet effort collectif qui va aider surtout à la scolarisation des enfants.

Rev. Tambwe Musangelu