Pour illustrer le travail de Diku Dilenga auprès des populations du territoire de Beni, au Nord-Kivu, rappelé par exemple en janvier dernier, voici une illustration de la récolte de choux pommés par les participants d’une coopérative, sur le site des déplacés de Mangina. En plus de servir à la consommation des participants, une partie de la récolte a été vendue sur les marchés, amenant un supplément de revenus à chacun.

Récolte de choux pommés

Récolte de choux pommés

C’est un heureux événement, surtout quand on pense aux événements tragiques de mai dernier ou quelques 50 personnes ont péri dans des affrontements avec des rebelles…

Rev. Tambwe Musangelu

Démarré en novembre 2015, la collaboration avec Handicap International, avec un financement de USAID, continue de faire des émules :

  • L’organisation italienne CISP (Comitato Internazionale per lo Sviluppo dei Popoli) a transféré 125 nouveaux membres sous la responsabilité du programme opéré par Diku Dilenga.
  • Un nouveau project de Handicap International Team Congo a démarré à Kananga avec 50 membres.

Voici une brève présentation des activités de Handicap International en République démocratique du Congo, vue sur le site de Handicap International Canada.

Rev. Tambwe Musangelu

Cet été ont été mises en place le découpage provincial décidé en 2005 : de 11 provinces, la République démocratique du Congo compte maintenant 26 provinces.

Ce sont principalement les grandes provinces, comme l’Équateur (400 000 km²) et Katanga (500 000 km²), qui ont été redécoupées.

Dorénavant Kananga, où l’Organisation de Diku Dilenga est née, est situé dans la province du Kasaï-Central.

Voici la carte des provinces telle qu’illustrée sur l’encyclopédie Wikipedia :

(Nouvelles) Provinces de la République démocratique du Congo

(Nouvelles) Provinces de la République démocratique du Congo

Lors du sommet, une grande quantité de photographies présentant des membres de la communauté internationale assistant à différentes sessions.

L’album complet est disponible sur Google Photos à l’adresse : https://goo.gl/photos/Ncbpo2P5qhJ1Bn6FA.

Larry Reed, director of the Microcredit Summit Campaign, offers opening remarks Photo by Sabrina Rogers

Larry Reed, director of the Microcredit Summit Campaign, offers opening remarks
Photo by Sabrina Rogers

2006 Nobel Peace Prize laureate Prof. Muhammad Yunus (and founder of Grameen Bank, among other notable achievements) -- Photo by Sabrina Rogers

2006 Nobel Peace Prize laureate Prof. Muhammad Yunus (and founder of Grameen Bank, among other notable achievements) — Photo by Sabrina Rogers

Queen Sofia of Spain -- Photo by Sabrina Rogers

Queen Sofia of Spain — Photo by Sabrina Rogers

Queen Sofia, Mohamad Yunus, and other summit attendees

Queen Sofia, Mohamad Yunus, and other summit attendees

Révérend Tambwe au Sommet (Plénière)

Rev. Tambwe Musangelu en session au 18ième sommet du microcrédit à Abu Dhabi

Le marché de Béni, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), dans la province du Nord-Kivu.

Ce marché a été financé par la Banque Mondiale et le Fonds social de la RDC. Vu le succès de l’entreprise à toutes les étapes de sa réalisation, c’est un modèle d’affaires que l’organisation de Diku Dilenga espère répéter pour d’autres projets. Le comité local de développement va se transformer en Organisme sans but lucratif (OSBL). Cette nouvelle structure va permettre de prendre en charge d’autres projets d’aide locale.

L’école de Bulongo a été aussi inaugurée.

La recherche autres partenaires financiers continue car la demande d’infrastructure sur place est toujours grande.

Rev. Tambwe Musangelu

L’organisation de Diku Dilenga a été représentée par le révérend Tambwe Musangelu au 18ième sommet du microcrédit qui s’est déroulé du 14 au 17 mars à Abu Dhabi, capitale des Émirats Arabes Unis. C’est notamment grâce au support financier de Results USA que cette participation a pu être possible.

Le sommet à rassemblé quelques 800 délégations venant des 5 continents.

Le thème du sommet était «l’inclusion financière », soulignant que les offres de microcrédit doivent aussi cibler les handicapés physiques (les amputés, les aveugles, etc.).

Le sous-thème était « bâtir des ponts » entre les communautés et nations. L’exemple du développement des activités d’entreprises chinoises en Afrique a été cité.

Pendant le sommet, Diku Dilenga a pris l’engagement suivant : d’ici 5 ans, il faut mettre en place des stratégies pour ajouter 10 000 familles au microcrédit.

L’organisation de Diku Dilenga a été particulièrement félicitée pour son engagement dans la construction d’infrastructures scolaires. Les prochains points à développer dans cette catégorie d’activités sont les cours du soirs et l’électrification de ces infrastructures pour prolonger les horaires d’enseignement et permettre des cours du soir pour les adultes.

Rev. Tambwe Musangelu

Comme rapporté précédemment, l’Organisation de Diku Dilenga est engagé dans un programme de soutien des handicapés avec Handicap International.

Ci dessous, vous pouvez voir quelques clichés pris lors de la formation qui s’est tenu le 18 et 19 février. Le formateur était M. Oscar Badibanga, formateur et agent de crédit pour l’ODD. À ce jour 132 personnes ont suivi la formation avec succès et 112 se sont vues octroyé un prêt.

La distribution des fonds des partenaires s’élève à environ 9,7 millions francs congolais (CDF), soit quelques 10 500 dollars américains (USD). Voici la ventilation :

  • En 2015, ~4,5 millions CDF (~5 000 USD) provenant de Handicap International ;
  • En 2016, ~3,2 millions CDF (~ 3 500 USD) provenant de Handicap International ;
  • En 2016, ~2 millions CDF (~ 2 100 USD) provenant de Diku Dilenga.

Me Jean-Paul Mpata Mutombo

Participation active de participants à la formation

Participation active de participants à la formation

Oscar Badibanga, Formateur et Agent de Crédit ODD

Oscar Badibanga, Formateur et Agent de Crédit ODD

Formation donnée aux bénéficiaires sur la Maintenance du Capital

Formation donnée aux bénéficiaires sur la Maintenance du Capital

Travaux en groupe lors de la formation du 18 au 19 février 2016

Travaux en groupe lors de la formation du 18 au 19 février 2016

L’organisation de Diku Dilenga est partie prenante dans le Programme de Reconstruction et de Stabilisation de l’Est de la République démocratique du Congo.

Après avoir récupéré les droits fondamentaux de la Personne Humaine (alimentation saine, eau potable, éducation des enfants, soins de santé de base, environnement assaini), les familles victimes des guerres et rébellions peuvent suivre le chemin de la réinsertion dans la société. Leur autonomie passe par les activités génératrices de revenus.

Avec l’aide de partenaires extérieurs comme la Banque Mondiale, sous la direction du Fonds Social de la République démocratique du Congo, Diku Dilenga s’est vue confié la gestion de la construction d’un marché public moderne. C’est grâce à ses prouesses dans la gestion de divers projets de lutte contre l’extrême pauvreté que Diku Dilenga a obtenu ce rôle. Sans ce marché, les plus démunis par les guerres n’auraient pas de possibilité d’exercer des activités saines à même de leur fournir un revenu.

En plus de cette aide logistique, Diku Dilenga dispense aussi des services de microcrédit aux plus pauvres qui ont besoin d’un soutien financier pour lancer ou subvenir à ces activités génératrices de revenu.

IMG-20160205-00093

Les nouvelles étales du marché

IMG-20160205-00096

L’enchaînement des étales

Diku Dilenga a aussi été impliquée dans la construction de l’institut Bulongo, sur le territoire de Beni, où ont opéré les AFD (Rebelles Ougandais basés dans les hautes montagnes et forêts de la RD-Congo) et les groupes Mai-Mai du Nord-Kivu. Ces groupes ont pillé, tué et tout détruit sur leur passage :: écoles, centres de santé, routes, fermes, plantations, habitations, forêts, etc. Ces infrastructures doivent être reconstruite. Avec l’institut Bulongo, les enfants des familles victimes peuvent retourner à l’école.

sasa

La reconnaissance du partenaire financier

sasa

La vue  gobale de l’insitut

sasa

Vue rapprochée

Rév. Tambwe Musangelu

Comme annoncé en 2015, l’Organisation DIKU DILENGA – RD Congo est très impliquée dans la réinstallation des familles déplacées par les guerres civiles à répétition dans la Province du Nord-Kivu, plus précisément dans le Territoire de Beni, frontière avec l’Ouganda et la nouvelle Province de l’ITURI (Bunia, le Chef-lieu). En 2013 – 2014, Diku Dilenga a distribué 27 150 Tonnes des vivres aux familles déplacées, localité de Kamango. En 2015 (avril – septembre), 160 autres Tonnes des vivres ont été distribués sur un total de 494.5 Tonnes sur le même site de réinstallation.

L’agriculture traditionnelle (houe et machette à la main) a été utilisée en dehors de l’agriculture mécanisée (utilisation de tracteur). Manuellement, 3000 familles réinstallées à Kamango, Territoire de Beni, ont été organisées en groupes d’auto-assistance pour l’auto-développement. La houe et la machette à la main et sous encadrement de l’ODD, ces familles ont réalisé 90 hectares des terres labourées. Les semences améliorées ont été distribuées et semées dans ce champ commun. L’objectif est de rendre capable ces familles à se prendre en charge sur le plan alimentation au terme du projet. Le travail se poursuit sur terrain et Diku Dilenga fait appel à d’autres partenaires investis dans la réinstallation des familles victimes des guerres civiles et militaires en Afrique des Grands Lacs.

Travail du tracteur de l'ODD Travail du tracteur de l'ODD Travail du tracteur de l'ODD
Travail du tracteur de l’ODD

Ce projet est financé par le Programme Alimentaire Mondial (PAM – WFP) et a besoin des aides d’autres partenaires en matière de : renforcement des capacités, semences améliorées, matériel agricole, pièces de rechange pour le tracteur, don du Gouvernement congolais à l’ODD, moyens de transport pour le travail des terrains et les équipements informatiques pour la maintenance de notre Banque de données.

Rév. Tambwe Musangelu

La distribution des prêts offerts dans le cadre du programme soutenu par Handicap International et financé par US-AID va bon train. Les candidats sélectionnés reçoivent une formation avant le prêt et font l’objet d’accompagnement le temps que le remboursement du prêt dure. Voici quelques photographies qui témoigne de nos activités.

Préparation de l'octroi des crédits

Préparation de l’octroi des crédits

Remise d'un prêt

Remise d’un prêt

Remise d'un prêt

Remise d’un prêt

Remise d'un prêt

Remise d’un prêt

Remise d'un prêt

Remise d’un prêt

Annie Bakadia Kanku