Photographies du 18è sommet du microcrédit à Abu Dhabi

Lors du sommet, une grande quantité de photographies présentant des membres de la communauté internationale assistant à différentes sessions.

L’album complet est disponible sur Google Photos à l’adresse : https://goo.gl/photos/Ncbpo2P5qhJ1Bn6FA.

Publié dans Microcrédit | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Nouvelles de Béni

Le marché de Béni, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), dans la province du Nord-Kivu.

Ce marché a été financé par la Banque Mondiale et le Fonds social de la RDC. Vu le succès de l’entreprise à toutes les étapes de sa réalisation, c’est un modèle d’affaires que l’organisation de Diku Dilenga espère répéter pour d’autres projets. Le comité local de développement va se transformer en Organisme sans but lucratif (OSBL). Cette nouvelle structure va permettre de prendre en charge d’autres projets d’aide locale.

L’école de Bulongo a été aussi inaugurée.

La recherche autres partenaires financiers continue car la demande d’infrastructure sur place est toujours grande.

Rev. Tambwe Musangelu

Publié dans Communication | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Sommet du microcrédit à Abu Dhabi

L’organisation de Diku Dilenga a été représentée par le révérend Tambwe Musangelu au 18ième sommet du microcrédit qui s’est déroulé du 14 au 17 mars à Abu Dhabi, capitale des Émirats Arabes Unis. C’est notamment grâce au support financier de Results USA que cette participation a pu être possible.

Le sommet à rassemblé quelques 800 délégations venant des 5 continents.

Le thème du sommet était «l’inclusion financière », soulignant que les offres de microcrédit doivent aussi cibler les handicapés physiques (les amputés, les aveugles, etc.).

Le sous-thème était « bâtir des ponts » entre les communautés et nations. L’exemple du développement des activités d’entreprises chinoises en Afrique a été cité.

Pendant le sommet, Diku Dilenga a pris l’engagement suivant : d’ici 5 ans, il faut mettre en place des stratégies pour ajouter 10 000 familles au microcrédit.

L’organisation de Diku Dilenga a été particulièrement félicitée pour son engagement dans la construction d’infrastructures scolaires. Les prochains points à développer dans cette catégorie d’activités sont les cours du soirs et l’électrification de ces infrastructures pour prolonger les horaires d’enseignement et permettre des cours du soir pour les adultes.

Rev. Tambwe Musangelu

Publié dans Microcrédit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Formation pour le programme d’aide en partenariat avec Handicap International

Comme rapporté précédemment, l’Organisation de Diku Dilenga est engagé dans un programme de soutien des handicapés avec Handicap International.

Ci dessous, vous pouvez voir quelques clichés pris lors de la formation qui s’est tenu le 18 et 19 février. Le formateur était M. Oscar Badibanga, formateur et agent de crédit pour l’ODD. À ce jour 132 personnes ont suivi la formation avec succès et 112 se sont vues octroyé un prêt.

La distribution des fonds des partenaires s’élève à environ 9,7 millions francs congolais (CDF), soit quelques 10 500 dollars américains (USD). Voici la ventilation :

  • En 2015, ~4,5 millions CDF (~5 000 USD) provenant de Handicap International ;
  • En 2016, ~3,2 millions CDF (~ 3 500 USD) provenant de Handicap International ;
  • En 2016, ~2 millions CDF (~ 2 100 USD) provenant de Diku Dilenga.

Me Jean-Paul Mpata Mutombo

Publié dans Formation | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Participation au programme de stabilisation de l’est de la RDC

L’organisation de Diku Dilenga est partie prenante dans le Programme de Reconstruction et de Stabilisation de l’Est de la République démocratique du Congo.

Après avoir récupéré les droits fondamentaux de la Personne Humaine (alimentation saine, eau potable, éducation des enfants, soins de santé de base, environnement assaini), les familles victimes des guerres et rébellions peuvent suivre le chemin de la réinsertion dans la société. Leur autonomie passe par les activités génératrices de revenus.

Avec l’aide de partenaires extérieurs comme la Banque Mondiale, sous la direction du Fonds Social de la République démocratique du Congo, Diku Dilenga s’est vue confiée la gestion de la construction d’un marché public moderne. C’est grâce à ses prouesses dans la gestion de divers projets de lutte contre l’extrême pauvreté que Diku Dilenga a obtenu ce rôle. Sans ce marché, les plus démunis par les guerres n’auraient pas de possibilité d’exercer des activités saines à même de leur fournir un revenu.

En plus de cette aide logistique, Diku Dilenga dispense aussi des services de microcrédit aux plus pauvres qui ont besoin d’un soutien financier pour lancer ou subvenir à ces activités génératrices de revenu.

Diku Dilenga a aussi été impliquée dans la construction de l’institut Bulongo, sur le territoire de Beni, où ont opéré les AFD (Rebelles Ougandais basés dans les hautes montagnes et forêts de la RD-Congo) et les groupes Mai-Mai du Nord-Kivu. Ces groupes ont pillé, tué et tout détruit sur leur passage :: écoles, centres de santé, routes, fermes, plantations, habitations, forêts, etc. Ces infrastructures doivent être reconstruite. Avec l’institut Bulongo, les enfants des familles victimes peuvent retourner à l’école.

Rév. Tambwe Musangelu

Publié dans Re-construction | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Nouvelles du Nord-Kivu

Comme annoncé en 2015, l’Organisation DIKU DILENGA – RD Congo est très impliquée dans la réinstallation des familles déplacées par les guerres civiles à répétition dans la Province du Nord-Kivu, plus précisément dans le Territoire de Beni, frontière avec l’Ouganda et la nouvelle Province de l’ITURI (Bunia, le Chef-lieu). En 2013 – 2014, Diku Dilenga a distribué 27 150 Tonnes des vivres aux familles déplacées, localité de Kamango. En 2015 (avril – septembre), 160 autres Tonnes des vivres ont été distribués sur un total de 494.5 Tonnes sur le même site de réinstallation.

L’agriculture traditionnelle (houe et machette à la main) a été utilisée en dehors de l’agriculture mécanisée (utilisation de tracteur). Manuellement, 3000 familles réinstallées à Kamango, Territoire de Beni, ont été organisées en groupes d’auto-assistance pour l’auto-développement. La houe et la machette à la main et sous encadrement de l’ODD, ces familles ont réalisé 90 hectares des terres labourées. Les semences améliorées ont été distribuées et semées dans ce champ commun. L’objectif est de rendre capable ces familles à se prendre en charge sur le plan alimentation au terme du projet. Le travail se poursuit sur terrain et Diku Dilenga fait appel à d’autres partenaires investis dans la réinstallation des familles victimes des guerres civiles et militaires en Afrique des Grands Lacs.

Ce projet est financé par le Programme Alimentaire Mondial (PAM – WFP) et a besoin des aides d’autres partenaires en matière de : renforcement des capacités, semences améliorées, matériel agricole, pièces de rechange pour le tracteur, don du Gouvernement congolais à l’ODD, moyens de transport pour le travail des terrains et les équipements informatiques pour la maintenance de notre Banque de données.

Rév. Tambwe Musangelu

Publié dans Formation | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Distribution des prêts

La distribution des prêts offerts dans le cadre du programme soutenu par Handicap International et financé par US-AID va bon train. Les candidats sélectionnés reçoivent une formation avant le prêt et font l’objet d’accompagnement le temps que le remboursement du prêt dure. Voici quelques photographies qui témoigne de nos activités.

Annie Bakadia Kanku

Publié dans Microcrédit | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Support aux familles de la région de Beni avec l’aide du PAM

Avec l’aide du Programme alimentaire mondiale (PAM), l’organisation de Diku Dilenga a offert un support en formation, en matériel et en financement à quelques 3 000 familles, pour environ 16 000 personnes concernées, dans la région de Beni, au Nord Kivu, entre le 6 juin et le 30 septembre 2015.

En tout, 500 tonnes de nourritures (céréales, légumineuses, huile, sel) fournies par le PAM ont été distribuées, avec une priorité pour les femmes enceintes ou allaitantes, et les personnes âgées. L’ODD est aussi intervenue pour l’attribution de lopins de terre auprès des chefs terriens sans que les bénéficiaires n’aient à payer la redevance. Sur ces terrains, les bénéficiaires ont été formés à l’agriculture et à la protection des forêts pour assurer leur autonomie dans le cadre des activités génératrices de revenus (AGR). Les récoltes de soja, maïs et riz ont respectivement produit 23, 17 et 18 tonnes de produits.

Avec cette intervention, Diku Dilenga a pu contribuer aux objectifs suivants :

  1. Créer l’autosuffisance alimentaire après la guerre;
  2. Gérer les semences en vue des prochaines saisons culturales;
  3. Vendre le surplus de production pour améliorer les conditions de vie
    • scolarité des enfants,
    • soins de santé de base,
    • construction des logements,
    • construction de latrines améliorées,
    • assainissement du milieu.
  4. Lutter contre le réchauffement climatique par l’association filières/cultures et plantation des arbres fruitiers ou non.

Il faut noter que la culture d’arbre-plantes (agro-forestier) comme le maïs, l’ananas, les arachides, etc., a un effet non négligeable sur les conditions ambiantes car elles accumulent du carbone, purifient l’air, retiennent l’eau des pluies, protègent la terre de l’érosion lors de pluie. À sa mesure, Diku Dilenga contribue à la lutte contre le réchauffement climatique.

Rév. Tambwe Musangelu

Publié dans Formation | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Partenariat avec Handicap International & USAID

Le 20 novembre dernier, l’organisation Diku Dilenga a signé un contrat définitif avec l’organisme Handicap International, pour un projet d’abord initié en avril 2015, puis confirmé officiellement le 1er août dernier. Avec ce partenariat, Diku Dilenga a le mandat pour prendre en charge 225 familles avec des personnes vivant avec un handicap physique dans la région avoisinant la ville de Kananga, au Kasaï Occidental, en République démocratique du Congo. Le partenariat doit durer deux années, d’août 2015 à août 2017.

Célébration du début du projet Team Congo/ISE

Le cœur de ce projet est un support socio-économique aux familles cibles. Le budget du projet se situe autour de 160 000 $ pour les deux années, dont environ les 3/4 serviront au financement de prêts financiers. Le montant des prêts individuels oscille entre 60 et 120 $. Avec les groupes organisés de 5 à 15 emprunteurs et emprunteuses, le prêt peut varier entre 2 500 et 5 000 $.

Le taux d’intérêt des prêts est 5% sur 16 à 20 semaines. Un emprunteur de 100 $ sur 16 semaines rembourse 6,25 $ pour le capital et 0,31 $ pour les intérêts, soit 6,56 $ par semaine. Il n’est pas exigé de garanties matériels ou de caution d’autres personnes, juste 1 $ à payer avant le prêt ou couvert par le prêt. Le reste se base sur la confiance, la participation à la formation, le suivi sur le terrain par l’équipe de Diku Dilenga. 5 personnels de Diku Dilenga sont affectées au projet, chaque personne supervisant une dizaine d’emprunteurs.

Distribution d’un prêt

Comme pour l’obtention de prêt de microcrédit normal, les récipiendaires reçoivent une formation pour la saine gestion du capital, pour le montage du plan d’affaires et pour les moyens de lutte contre l’extrême pauvreté. L’objectif de la formation et du prêt combinés est le démarrage d’activités génératrices de revenus stables.

Réunion d’information pour les emprunteurs

Le coordonnateur de ce grand projet est Me Jean-Paul Mpata Mutombo. La cérémonie de ce mois de novembre s’est déroulée avec la participation de représentant de USAID et de la fondation Handicap International-RDC. Les 24 premiers emprunteurs individuels ont à l’occasion reçu le montant de leur prêt.

Bravo à tous pour la mise en œuvre de ce magnifique projet de réinsertion par le travail des personnes handicapées. Merci aux organismes Handicap International et USAID pour leur support financier et la confiance placée dans l’organisme Diku Dilenga. Ensemble, nous travaillons pour aider les plus défavorisés.

Réunion de travail de l’équipe de coordination du projet Team Congo/ISE

Rév. Tambwe Musangelu

Publié dans Microcrédit | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Les activités de l’ODD dans l’est de la RDC

En ce mois d’octobre 2015, malgré le climat politique congolais difficile qui bloque nombre d’opportunités de développement socio-économiques, l’organisation de Diku Dilenga a contribué efficacement aux projets suivants dans l’est de la RDC :

  • La construction d’un marché urbain dans la ville de Beni.
    • Nous voulons relancer les économies informelles des familles plus pauvres en leur permettant de développer leurs petites entreprises personnes (AGR). D’ici, le programme de microcrédit suivra. Tout a été dévasté par les guerres dans cette région.
  • La construction d’une école dans la localité de Bulongo.
    • Ne pas envoyer les enfants à l’école est une grande forme de pauvreté à combattre. Toutes les infrastructures scolaires ont été détruites pendant la guerre. L’ODD est impliquée dans ce programme grâce à son expérience des projets de reconstruction au Burundi et Rwanda (1994-2007), deux pays sortis des guerres civiles. Une Association sera créée à Bulongo pour encadrer les membres des communautés afin de commencer un projet de microcrédit pour appuyer les AGR (Activités Génératrices de Revenus).
  • La distribution de 160 Tonnes des vivres aux familles déplacées par les multiples guerres civiles, un projet du Programme alimentaire mondiale (PAM).
    • C’est un projet de lutte contre la faim et la pauvreté après la guerre. Les familles déplacées reviennent dans leurs villages pour se réinstaller et doivent être accompagnées : relance agricole pour la sécurité alimentaire, multiplication des semences améliorées. Ici, l’ODD accompagne les groupes cibles dans la réalisation d’un champ de 90 hectares : formation et conseils techniques. Le PAM a signé avec nous un accord de partenariat pour distribuer aux familles visées environ 500 tonnes de vivres (farines, riz, sel, huile, poissons, savon, etc.). 160 tonnes ont été déjà accordés à l’ODD et distribuées. Nous attendons l’arrivée des prochaines livraisons pour les relayer dans la population.

D’autres projets de stabilisation de l’est de la RDC où l’ODD est impliquée sont en préparation pour la région de Goma, Bukavu et ses environ aussi bien la nouvelle province du Tanganyika, ex-Katanga démembré.

Autrement à Kananga, le Projet Socio-Economique de réinsertion des personnes vivant avec un handicap physique a démarré depuis août. l’ODD va encadrer à terme 225 personnes ciblées pour la formation et l’octroi du microcrédit. Un montant entre 60 et 120 dollars des Etats-Unis est prévu comme petit prêt. D’autres nouvelles vous parviendront sous peu sur ce grand projet mené en collaboration avec Handicap International.

Rév. Tambwe Musangelu

Publié dans Communication | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire