Avancement de la construction de l’école Biane à Mangina

L’organisation de Diku Dilenga participe à la construction de l’école Biane, dans la commune de Mangina, sur le territoire de Beni au Nord Kivu. C’est une région où l’insécurité est très forte et les conditions pour ce genre de travaux sont très précaires. Le travail de l’ODD a pu être exécuté grâce au financement du Fonds Social de la République démocratique du Congo (site Web du FSRDC) et de la Banque mondiale.

Mise-à-jour du 10 août 2018 : les bâtiments sont achevés mais la remise officielle est reporté à cause de l’irruption d’une épidémie d’Ébola dans la région…

Publié dans Écoles | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Achèvement de l’extension du marché de Lusenda

L’organisation de Diku Dilenga a participé aux travaux visant à l’extension du marché de Lusenda, au Sud-Kivu. L’effort a commencé à la mi-décembre 2017 par la présentation de l’entreprise et du processus de suivi, et s’est achevé à la mi-mai 2018. Le gros du financement a été assuré par le Fond Social de la République démocratique du Congo (site Web du FSRDC).

Parmi les difficultés rencontrées, on peut citer :

  • L’insécurité et les conflits armés dans la zone du projet ;
  • La non réalisation du montant total de la contribution locale ;
  • Le vol de matériaux de construction ;
  • Le financement de la logistique pour la formation des bénéficiaires.

Malgré ses embuches, l’ODD est fière d’avoir pu accompagner la population de Lusenda dans le relèvement de son économie locale et dans la cohabitation pacifique entre les communautés (autochtones et réfugiés burundais).

Publié dans Re-construction | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Projet « Help Children »

Le projet « Help Children » est financé par l’église presbytérienne de Saint Thimoté d’Ottawa (site Web en anglais).

Cinq écoles ont participé au projet, pour un total de 100 enfants. Grâce à ce projet, la banque mondiale a décidé d’inclure une des cinq écoles dans son plan de reconstruction, pour des travaux à commencer d’ici la fin de 2018.

Les écoles participantes sont :

  • Presbytère Tshitoko :
    • École primaire Kambala
    • École primaire Tudiku I à Tshimana
    • École primaire Tiduku II à Kalubi Difu
  • Presbytère Lunyenga :
    • École primaire Katubue
    • École primaire méthodiste Tshimbu Ndemba

C’est une centaine d’enfants en difficulté scolaire qui a été soutenu, dans les années de 4è et 5è, avec un système de tirage au sort. Ci-joint, le rapport illustré de nombreuses photographies.

Chaque kit scolaire comprenait des objets classiques essentiels :

  • 2 cahiers de 100 feuilles
  • 1 cahier de dessin
  • 1 crayon,
  • 8 Cahiers de 48 feuilles
  • 2 stylos bleus
  • 1 taille crayon
  • 5 Cahiers de 24 feuilles
  • 1 Stylo rouge
  • 1 Gomme
  • 1 Cahier de calligraphie
  • 1 latte graduée
  • et un sac en plastique pour les protéger contre la poussière et la pluie.

En plus du matériel pédagogique, une part de frais de scolarité (~40%) ont été payée aux parents.

Publié dans Écoles | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Activités agricoles avec le soutien du Programme Alimentaire Mondial

Dans le cadre d’un projet de Stabilisation de l’Est de la RDC pour la Paix (STEP), l’Organisation de Diku Dilenga est venue en aide de communautés très pauvres.

Ci dessous, vous trouverez des images de notre intervention dans un programme de culture de manioc, avec le soutien du Programme aliment mondial et de notre contribution à un projet de construction de route, avec le soutien du Programme des nations unies pour le développement.

Publié dans Re-construction | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés sur Activités agricoles avec le soutien du Programme Alimentaire Mondial

Rapport final du projet avec Handicap International

Chers lecteurs, veuillez trouver ci-joint le rapport final concernant le Programme d’insertion socio-économique des personnes en situation de Handicap.

Ce programme a démarré le 1er août 2015 avait pour mandat d’aider environ 225 personnes en situation de handicap dans la région de Kananga. À la mi-2016, 175 bénéficiaires ont joint le programme. Les activités du projet ont pris fin le 31 août 2017.

En plus de l’offre d’une formation, pour le développement d’activités génératrices de revenus notamment, certains ont bénéficié de micro-prêts (en 100 et 150$, pour des périodes de 20 semaines) et tous ont été individuellement suivis pour améliorer leur intégration et le développement de leur activités (agriculture, vente aux marchés, boutiques dans leur maison, etc.).

Malgré la fin du projet, Diku Dilenga a continué de supporter la communauté et a notamment formé et soutenu 61 personnes

Merci pour votre soutien,
Le révérend Tambwe Musangelu.

Rapport final projet insertion socio-économique à Kananga – Janvier 2018

Publié dans Microcrédit | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Crise humanitaire pour les enfants déplacés du Kasaï Central

La région du Grand Kasaï vit une très grave crise sécuritaire et humanitaire. Selon l’Unicef, environ 850 000 enfants sont déplacés et vivent dans des conditions très difficiles.

Reportage de Radio France International (RFI) Afrique : L’Unicef alerte sur le cas de 850 000 enfants déplacés du Grand Kasaï.

Lecteurs de pays occidentaux, nous sollicitons votre contribution. Pour aussi peu que 15 $ américains, soit environ 22 500 francs congolais, vous pouvez offrir à un enfant déplacé du matériel scolaire et cela lui permettra démarrer la prochaine année scolaire 2017-2018. Après neuf mois de turpitudes multiples, il est indispensable d’aider les familles de ces enfants déplacés en payant ces fournitures scolaires, en subvenant aussi à une partie des frais de scolarité et d’uniforme…

L’Organisation de Diku Dilenga a déjà organisé des distributions de matériels scolaires, notamment avec des fonds en provenance du Canada.

Puissions-nous vous compter sur la liste des donateurs pour aider les familles sinistrées au Kasaï Central. Votre aide en faveur des enfants issus des familles plus pauvres et démunies peut nous parvenir à travers le compte no 1290-3208280-01-32 à la Trust Merchant Bank (TMB), Agence de Kananga au nom de l’ONG Diku Dilenga.

Sentez-vous également libre de vous choisir toute autre Organisation au Congo et/ou à Kananga qui pourrait vous aider à faire arriver votre aide aux groupes cibles. Par solidarité, nous allons sauver plusieurs enfants chez-nous qui pourront se trouver dans la difficulté d’aller à l’école dès septembre prochain.

Rev Tambwe Musangelu

Publié dans Écoles | Marqué avec , , , | Commentaires fermés sur Crise humanitaire pour les enfants déplacés du Kasaï Central

Économie solidaire enseignée à Ottawa, Canada

Le révérend Tambwe Musangelu, directeur exécutif de Diku Dilenga, a pu donner une conférence à la promotion 2016-2017 de l’École des études sociologiques et anthropologiques à la Faculté des sciences social de l’Université d’Ottawa, en Ontario, Canada.

Le sujet portait sur le montage de l’économie sociale solidaire en Afrique, son expérience sur Jamii Bora au Kenya et l’établissement de Diku Dilenga en République démocratique du Congo. Le projet a été mené sous la supervision du professeur associé Nuah Makungu Masudi, PhD.

La collaboration entre Diku Dilenga et la Faculté des sciences sociales date de 2004.

Plusieurs finissants de cette école enrichissent leur travail de fin d’études et de recherche grâce à l’expertise et l’expérience de Diku Dilenga RDC en matière des projets de lutte contre la pauvreté absolue et de développement durable en Afrique.

Publié dans Microcrédit | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Illustration des activités d’insertion socio-économique pour l’année 2016

Activités en partenariat avec Handicap International

Activités en partenariat avec le Comitato Internazionale per lo Sviluppo dei Popoli (CISP)

Publié dans Formation, Microcrédit | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Progrès sur le projet avec Handicap International

Je souhaite partager le succès du Programme d’insertion socio-économique des personnes en situation de Handicap. À Kananga, ce programme concerne environ 400 familles (soit quelques 4 000 personnes directement et indirectement). L’appui financier et en formation aux AGR a créé beaucoup de joie sur la figure de nos membres. Ce projet, comme déjà annoncé, est financé par l’USAID biais Handicap International RDC et CISP/RDC. Commencé le 1er juillet 2015, nous voulons voir ce projet laisser des résultats attendus au 31 mai 2017, date de clôture du projet et son extension en phase II dans la ville de Kananga et d’autres ville du Kasai Central.

Lors du Sommet mondial du microcrédit à Abu Dhabi, aux Émirats Arabes Unis, Diku  Dilenga s’est engagé à assister 10 000 individus dans l’amélioration de leurs conditions de vie (Objectifs pour le Développement Durable – ODD).

À Kamango et Mangina dans le Territoire de Beni, Province du Nord-Kivu, Diku Dilenga encadre 4 000 familles ayant une charge de 40 000 individus (respectivement 3 000 et 1 000 familles). Là, ce projet fait suite à notre participation avec le Programme Alimentaire Mondial (2013 et 2015).

En cumulant les contributions de Diku Dilenga à Kananga, Kamango et Magina, nous serons bien au-delà de notre engagement d’encadrer 10 000 – 15 000 personnes pour l’amélioration de leurs conditions de vie.

Ce Projet a débuté le 1er août 2015 et devrait s’arrêter au 31 mai 2017. Nous devons ensemble réfléchir pour trouver un autre partenaire aux États-Unis, Canada, Émirats des Arabes-Unis et/ou en Europe pour la pérennisation du projet.

L’USAID a financé ce projet à hauteur de:

  • 50 700 USD des frais de gestion et de formation pour 275 familles. La formation sur les activités génératrices de revenus être gestion financière de base dure 26 semaines;
  • 20 500 USD des frais de gestion (ODD) pour 125 familles, ancien projet géré par CISP, une UNG Italienne;
  • 125 800 USD des prêts individuels et collectifs répartis comme suit:
    • 83 700 USD pour les prêts individuels – HI,
    • 30 100 USD pour les prêts collectifs – HI,
    • 12 000 USD pour les prêts individuels – CISP,

Rev Tambwe Musangelu

Publié dans Microcrédit | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Hommage à Cecil Godèlive

DE L’UTILITÉ D’UNE FEMME DANS LA RECONSTRUCTION DE NOTRE MONDE EN FLAMMES

Notre monde affronte la faim et l’extrême pauvreté. Notre monde a besoin d’un groupe de personnes bien intentionnées qui œuvrent pour son changement et sa transformation positive. Le Révérend Tambwe Musangelu et sa chère épouse Cecil Godèlive sont de ces personnes. Cette femme à la fois ménagère et technicienne en terre cuite (fabrication des matériaux locaux de construction : tuiles, blocs compactés et stabilisés, dalles, carreaux, dessin de l’environnement) s’est jointe à son cher époux le Révérend Tambwe Musangelu pour lutter contre l’extrême pauvreté et la faim au centre de la RD-Congo, province du Kasai Occidental. Il faut noter son « utilité », celle d’une femme plein d’amour pour les autres et pour l’humanité :

  • Avoir accompagné son époux dans les voyages sur des pistes dangereux où les projets Diku Dilenga et partenaires étaient en exécution en milieu ruraux;
  • Avoir sensibilisé, mobilisé, organisé et formé les femmes paysannes dans la fabrication des matériaux locaux de construction (cités ci-dessus) afin de la production des infrastructures collectives à moindres coûts (écoles, centres de santé, surtout);
  • Avoir financé avec ses propres revenus trois (3) petites coopératives des femmes productrices des oignons, un projet de génération d’emplois (AGR) en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie;
  • Avoir adopté deux enfants à Mbeya (Tanzanie) et un enfant à Nairobi (Kenya) qui ont terminé successivement leurs études secondaires et universitaires;
  • Avoir accordé au Révérend Tambwe Musangelu un grand soutien pour la transformation de notre monde.

Visitez les images de cet accompagnement sans lequel, le mari n’irait jamais loin dans ce travail de reconstruction du monde en flammes.

C’est bien cette femme brave qui a été emportée par l’AVC causée par une hypertension artérielle aussi causée par son travail acharné au profit du développement du monde ainsi que les situations difficiles, par moment de mort, rencontrées en Afrique à un moment donné.

Maman Cecil a terminé son voyage ici-bas le 15 novembre 2016 à 05:30. Ses obsèques ont eu lieu le samedi 19 novembre 2016 à Ottawa où elle se repose, un bon exemple pour les femmes canadiennes immigrantes, capables d’honorer le Canada. Diku Dilenga Canada a été représentée par Carole Lepage et son ancien Président à la retraite, Monsieur Yvon Dupuis.

Diku Dilenga RD-Congo dit merci à tous les amis et connaissances qui ont apporté au Révérend Tambwe Musangelu leur support spirituel, moral et matériel pendant ce moment difficile.

Que l’âme de Cecil repose en paix jusqu’au prochain rendez-vous avec Christ le Seigneur.

Service d’Informations de Diku Dilenga – RD Congo

Publié dans Non classé | Marqué avec , | Laisser un commentaire